NEWS

C’est quoi le problème avec le polyester recyclé ?

Le débat animé sur le polyester recyclé au sein de la mode éthique ne date pas d’hier et avec les nombreuses argumentations amenées par les différents partis, il est difficile d’y voir clair. Pourquoi cette matière ne fait pas l’unanimité ? C’est quoi son problème ? The Alleah tente aujourd’hui de vous éclairer

Alors que l’éthique du consommateur évolue et que nous prenons de plus en plus conscience des problèmes liés aux déchets plastiques, les marques de retail et de fast fashion, tel que H&M, Zara ou encore Adidas, misent sur l’utilisation du polyester recyclé afin de rendre leur business model plus éco-responsable. La marque Zara a d’ailleurs annoncé qu’elle n’utiliserait qu’exclusivement du PET recyclé d’ici 2025. Une initiative à première vue responsable ne faisant pourtant pas l’unanimité au sein de la communauté éthique. La rédaction se penche aujourd’hui sur la question et va tenter de vous expliquer pourquoi le polyester recyclé fait autant parler de lui.

Polyester, polyester recyclé, quelle différence ?

Le polyester est une fibre synthétique, non renouvelable, fabriquée à partir de pétrole, brevetée depuis 1941. En 1968, son utilisation dépassait celle de la fibre naturelle telle que la laine ou le coton. Sa production et sa teinture sont extrêmement énergivore, endommageant de manière irréversible les ressources naturelles de notre planète.

Le polyester recyclé (breveté en 1993) est fabriqué grâce à la transformation de plastique usagé (comme les bouteilles en plastique). Les déchets sont dépouillés de leurs étiquettes et déchiquetés en minuscules morceaux ressemblant à des confettis. Ces petites particules minces sont ensuite transformées en fil . Le recyclage de ces plastiques à usage unique réduit considérablement les émissions de gaz à effet de serre par rapport à la production de polyester vierge. La consommation d’eau est également considérablement réduite pendant la production et cette matière peut être recyclée indéfiniment.

Alors c’est quoi le problème avec le polyester recyclé ?

Étant donné que le polyester recyclé utilise moins de ressources naturelles et qu’il peut-être recyclé à l’infini, quel est le problème ? Premièrement, bien que nous avons entre les mains un moyen de donner une seconde vie aux bouteilles en plastique non réutilisables consommées, les décharges regorgent encore de nombreux vêtements en polyester non biodégradable.

Deuxièmement, lorsque les vêtements en polyester (vierges ou recyclés) sont lavés, ils libèrent de petites particules appelées « micro-plastiques ». Ces particules sont si fines que les filtres de nos machines à laver ainsi que ceux des usines de traitement des eaux usées ne peuvent les attraper. Ces micro-plastiques se retrouvent ensuite dans nos cours d’eau et nos océans puis sont absorbés par les animaux marins. Ils sont donc extrêmement nocifs pour la biodiversité de notre planète.

Malheureusement, bien que les marques de mode pourraient largement réduire son utilisation, il n’existe encore aucune alternative 100% naturelle pour remplacer le polyester servant à la fabrication de vêtements techniques. Nous ne pouvons donc pas encore nous passer totalement de cette fibre synthétique. Le polyester recyclé amène ici une troisième problématique : celle de l’offre et de la demande. Il a récemment été pointé du doigt que la demande massive de polyester recyclé par l’industrie du retail, due à sa popularité, dépassait les quantités des stocks existants. Un problème en partie lié au comportement du consommateur. La sensibilisation et les moyens mis en place pour le recyclage des déchets ne sont pas encore assez matures et efficaces. Aussi, en Europe, seulement 58% des bouteilles en plastique achetées sont recyclées.

Quelles solutions ?

Aujourd’hui, communiquer sur sa marque en mettant en avant l’utilisation de polyester recyclé pour sauver la faune marine relève presque du greenwashing. En partie car ce matériau est moins onéreux qu’une fibre naturelle et qu’il n’est plus à démontrer que cette matière contribue à la pollution de nos océans. Elle n’est donc pas le Graal que le monde de la mode attendait. C’est donc à nous, en tant que consommateur de savoir lire entre les lignes. Nous ne pourrons pas nous passer de suite de cette matière (surtout si nous sommes des sportifs convaincus), mais nous pouvons nous interroger sur l’utilisation de polyester recyclé par certaines marques et faire nos choix en conséquence.

Source : National Geographic, Zara sustainability report, Fast Company – Credit photo : Fotolia