LIFESTYLE

Confinement : Comment prévenir le sentiment de solitude lié au stress ?

En cette période si particulière, être isolée chez soi peut provoquer du stress et de l’anxiété liés au sentiment de solitude. Comment y pallier et rendre ces prochaines semaines moins étouffantes ? The Alleah tente de vous guider

Face à la crise de santé mondiale du coronavirus, nous sommes tous appelé à se mobiliser en restant sur chez nous. Un exercice pouvant paraître simple lorsque nous le comparons à ce que nos grands-parents ont traverser en temps de guerre, mais pourtant  beaucoup moins facile qu’il ne le paraît. Le devoir de rester confiné, en interagissant avec le moins de personnes possible, couplé au stress global lié à l’inquiétude de contracter le coronavirus peuvent conduire à des niveaux élevés d’anxiété et à une mauvaise humeur générale. Il est donc important de prendre soin de sa santé mentale pendant cette quarantaine. Sur quel plan agir ? Par où commencer ? Si vous aviez déjà établi des stratégies pour lutter contre l’éco-anxiété, il peut-être intéressant de piocher dans certaines pour pallier au stress du sentiment de solitude ces prochaines semaines.

Comprendre le sentiment de solitude lié à la quarantaine

Il est important de comprendre que la mise en quarantaine peut nous mettre de mauvaise humeur en raison d’un isolement social couplé à un confinement. Nous avons profondément besoin d’interaction sociale pour vivre. “La solitude est une réponse adaptative comme la faim et la soif, c’est cet état désagréable qui nous motive à rechercher des liens sociaux, tout comme la faim nous motive à chercher de la nourriture”, a déclaré Julianne Holt-Lunstad, professeure de psychologie et de neurosciences à l’Université Brigham Young.

Restez en contact avec vos proches par téléphone ou via Internet

Afin de combattre en partie le sentiment de solitude, assurez-vous de rester en contact avec vos amis et votre famille par téléphone ou par message. Nous avons la chance de vivre dans une société ou l’information passe vite et cette période est peut-être la meilleure pour profiter de l’ouverture sur le monde que nous offre internet. Organisez-vous des apéros par Skype en ouvrant une bonne bouteille de vin ( but remember l’abus d’alcool est dangereux pour la santé). Jouez aux jeux en ligne avec vos amis, rattrapez le temps perdu, partagez vos émotions et vos inquiétudes. Vos liens n’en seront que plus forts.

Rassurez vos proches

Si certain de vos proches sont plus sujets à l’anxiété provoquée par le confinement, soyez à l’écoute. Au lieu de leur recommander de ne « pas paniquer », conseillez leur plutôt des activités leur permettant d’atténuer le stress. Pour cela, donner leur des indications et des activités claires. Par exemple : récurer sa maison ou apprendre de nouvelles recettes permet d’occuper les mains et l’esprit.

Éloignez vous des médias

S’il est important de garder contact avec vos proches via votre téléphone, restreignez les heures que vous passez à regarder ou à lire les médias et utilisez judicieusement les réseaux sociaux. Limitez les informations au strict minimum (prise de parole du président, informations organisationelles) et essayez de résister à sans cesse parcourir Facebook, Instagram ou TikTok. Planifiez plutôt des video confs avec vos proches. La connexion sociale est l’un des principaux moteurs du bien-être.

Mettez le nez dehors

Pour le moment, le confinement nous permet de sortir faire notre jogging individuellement et cela n’exclu pas les promenades autour du pâté de maisons. L’exercice et la lumière du soleil contribuent à une meilleure humeur, alors profitez-en !

Faites de l’exercice

L’exercice est une activité très bénéfique pour garder l’anxiété à distance et pour maintenir un sentiment de bien-être. Que ce soit en faisant votre jogging seul dans votre jardin ou dans votre quartier, ou alors en se branchant sur des applications ou des cours de fitness gratuits. Vous avez l’embarra du choix pour maintenir votre mental et vos abdos.

Pratiquez la méditation

Pour ceux qui avaient encore du mal à être régulier dans la pratique de la méditation, cette période nous permet de nous reconnecter à l’essentiel, donc à nous même. Marie vous avait d’ailleurs guidé dans cet article sur le meilleur moyen de commencer la méditation lorsque l’on est débutant.

Vous avez d’autres tips à partager pour garder le moral et combattre le sentiment de solitude les prochaines semaines ? Partagez-les sur notre post ici ou bien par mail, nous le partagerons avec le reste de la communauté !