Please assign a menu to the primary menu location under menu

FASHION

Ethical Brand Guide : 5 marques responsables à découvrir en février

Après un mois de janvier à avoir écumé les internets et épluché son fil Instagram à la recherche de nouvelles marques éthiques, c’est à Berlin, lors du Neonyt que la rédaction a fait ses plus belles découvertes. En juillet dernier, nous y avons notamment découvert Komana et Mori Collective, deux marques aujourd’hui en plein essor, laissant imaginer un avenir prometteur pour celles que nous vous présentons en ce mois de février. C’est parti !

C’est en collaborant avec des artistes sud-africains que Rhumaa met un point d’honneur à allier artisanat local et design de mode. Chaque collection met en avant les oeuvres d’un artiste spécifique, utilisant la mode comme médium pour partager son histoire et célébrer son travail. Bien que chaque collection soit inspirée par un artiste différent, toutes les collections de Rhumaa partagent un design épuré et moderne. Les matières se veulent naturelles et agréable à porter pour un style casual des plus élégants.

Go As U.R c’est avant tout des silhouettes simples mais puissantes, un savant mélange de matières naturelles et de haute technologie et bien évidemment un engagement social et environnemental. Le label belge propose une alternative pleine de valeurs aux femmes actives en mettant l’accent sur la production durable, les matériaux innovants à faible impact environnemental et une forte concentration d’ingrédients actifs naturels (la marque propose aussi une ligne de produits de beauté). Enfin Go As U.R soutient activement l’association W4 en reversant 1 euro de chaque article acheté.

Antagony est une ligne de vêtements unisexe dédiée aussi bien aux hommes qu’aux femmes. L’univers de la marque s’inscrit dans un esprit minimaliste, résolument néo-classique et singulier. Riche d’univers différents, l’ADN de la marque est un subtil mélange entre coupes structurées, matières nobles et influences urbaines. Les pièces de la marque sont identifiables à leur allure sophistiquée, un brin casual. Un entre-deux qui correspond aussi à la volonté de la créatrice de créer des vêtements avec équilibre entre codes féminins et détails masculins.

Fondée aux Pays-Bas par Cathelijne Lania en 2005, A Beautiful Story travaille en étroite collaboration avec un petit nombre de producteurs basés dans des pays en développement, en s’efforçant d’établir une relation commerciale à long terme avec ces artisans locaux et de les aider à atteindre un plus haut niveau de professionnalisme. Résolument bohème, la particularité de la marque réside dans sa collection spéciale dédiée aux pierres énergétiques. Autour du cou, aux oreilles ou autour du poignet, la lithothérapie n’a jamais été aussi bien portée !

Dressarte est une la première marque de vêtements responsables sur-mesure. Installée à Paris, la fondatrice d’origine russe met un point d’honneur à proposer des pièces entièrement ajustable à un prix juste. Côté matière, Dressarte se sert de chutes de tissus italiens et incorpore des assemblages de matières écologiques comme le pinatex. Chaque pièce est customisable et se fait en ligne (une occasion de se familiariser avec la prise de mesure). Ensuite, la commande est envoyée en atelier pour s’ajuster aux mesures et assurer une coupe parfaite avec l’imagination comme seule limite.

Léa Marcq est la fondatrice et rédactrice en chef de THE ALLEAH. Sa mission est de démocratiser la mode responsable. La rendre plus ludique et plus accessible aux lecteurs de THE ALLEAH.

Léa Marcq est la fondatrice et rédactrice en chef de THE ALLEAH. Sa mission est de démocratiser la mode responsable. La rendre plus ludique et plus accessible aux lecteurs de THE ALLEAH.