NEWS

L’INFO UPCYCLÉE : Hermès et Louis Vuitton veulent construire la plus grande ferme de crocodile d’Australie

L’info upcyclée, c’est le rendez-vous que vous donne la rédaction tous les vendredis pour vous mettre à jour sur les dernières actualités écologiques et sociales et, plus particulièrement, celles de la mode responsable.

Hermès et Louis Vuitton veulent construire la plus grande ferme de crocodile d’Australie

L’exploitation proposée serait située sur une ancienne ferme de melons et de bananes et, selon l’Australian Broadcasting Corporation, elle comprendrait un laboratoire d’incubation des œufs, une écloserie, des enclos de croissance, des enclos de finition, une zone d’exploitation ouverte, des zones réfrigérées de préparation et de stockage des aliments. Tous les reportages de PETA sur l’industrie des peaux exotiques ont montré que quelle que soit leur source – ou les « normes » vantées par les marques – les produits fabriqués à partir de peaux impliquent de faire endurer à des animaux très intelligents et sensibles un emprisonnement sordide et une mort violente.

Les marques de mode françaises Hermès et Louis Vuitton détiendraient ou contrôleraient la grande majorité des élevages de crocodiles dans le Territoire du Nord de l’Australie. Cependant, ni Hermès ni Louis Vuitton ne font la promotion de leur possession d’élevages de crocodiles. Il n’y a aucune mention de l’implication des marques dans les élevages sur leurs sites web, et selon les médias australiens, les éleveurs rachetés par les sociétés signent des accords de non-divulgation qui leur interdisent de discuter de la question.

Des enseignes de luxe avant-gardistes comme Chanel, Tommy Hilfiger, Calvin Klein, Mulberry et Victoria Beckham ont déjà interdit le crocodile et d’autres peaux exotiques dans leurs collections. Ne contribuez pas à cette cruauté en achetant des produits fabriqués à partir de la peau de quelqu’un d’autre. 

Pour en savoir plus et vous mobiliser contre la construction de cette ferme, rendez-vous sur PetaFrance.com

Quatre fédérations appellent au boycott du Black Friday

Quatre fédérations de magasins de centre-ville et centres commerciaux ont demandé au gouvernement de restreindre les ventes en ligne «aux seuls produits de première nécessité» et d’interdire le «Black Friday», dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche. – Plus d’infos sur Fashion Network –

Le Prince Charles fait la promo de la slow fashion

Le fils de la reine Elizabeth II, véritable ambassadeur britannique de la mode éco-responsable, ne “supporte pas le gaspillage”. Et invite les consommateurs à achetez mieux, et entretenir leurs vêtements. – Plus d’info sur BFM TV –

Zalando s’associe à la Fashion Week de Copenhague pour une mode plus durable 

Moins d’un an après avoir lancé sa collection de vêtements éco-responsables avec des marques danoises, Zalando s’associe avec la Fashion Week de Copenhague, semaine de la mode la plus éthique actuellementLeur objectif commun: garantir que la semaine de la mode et le détaillant e-commerce ont tous deux un impact positif — à la fois social et environnemental —, dans le cadre d’un plan d’action commun en faveur du développement durable. Au centre de ce pacte, le renforcement des normes éthiques et la promesse que d’ici à la fin 2023, ils ne travailleront qu’avec des partenaires qui s’y conformeront.– Plus d’infos sur Fashion Network –

Bonobo met en place un affichage environnemental

Bonobo, marque précurseur et engagée depuis toujours, lance dès aujourd’hui l’affichage environnemental sur son site internet, sur près de 450 produits. Créée en 2006, la marque est reconnue pour ses jeans responsables pour Hommes et Femmes. Elle a toujours fédéré sa communauté autour de valeurs fortes, et n’a cessé d’innover pour proposer à ses clients des produits toujours plus respectueux de l’environnement. Désormais, elle franchit une nouvelle étape forte avec le lancement de cette notation qui permet à tous les clients de comprendre l’impact environnemental de leurs achats de vêtements. – Plus d’infos sur Bonobo –