LIFESTYLE

Livres : Le choix de la rédac’ pour renouer avec la lecture pendant la quarantaine

Sans compter la saga des Harry Potter que nous allons vous conseiller de (re)lire ad vitam æternam, voici quelques pistes littéraires pour pouvoir occuper, calmer et envoler son esprit vers des contrées plus paisibles. Comme lancerait Martin Scorsese : “Il y a trois façons de faire dans ce casino : la bonne façon, la mauvaise façon et ma façon”. Nous allons quant à nous vous proposer trois façons littéraires pour renouer avec la lecture : une façon réelle, une façon fictionnelle et notre façon :  une façon mode. 

Les ouvrages contemporains sur le monde réel

Par façon réelle, on entend se plonger dans des ouvrages traitant de thématiques de notre monde contemporain. Bien que ce ne soit pas une déconnexion, c’est au contraire un bon prétexte pour questionner notre monde, son fonctionnement et ses limites, au regard de l’actualité dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui. 

Pour cela, nous ne saurions conseiller un ouvrage plus complet que Sapiens de Yuval Noah Harari (2015). En partant des racines de l’existence humaine, il établit les révolutions majeures de l’histoire de l’humanité qui nous a conduit au monde dans lequel nous évoluons : les révolutions cognitive, agricole, industrielle et enfin scientifique. Pour résumer ce que l’on apprend avec Sapiens : il répond à des questions de teneur existentielle que nous nous sommes forcément posées, et notamment enfant. Comment vivaient/que pensaient nos lointains aïeux ? Qu’est-ce qui nous distingue des animaux ? Il y a de quoi se sentir minuscule en lisant cette chronologie de l’Humanité…et de ce fait, avoir de la matière pour deux choses essentielles dans la vie : relativiser et prioriser ! 

Le second ouvrage que nous conseillons sur le monde contemporain est la nouvelle bible féministe : Sorcières, La puissance invaincue des femmes de Mona Chollet (2019) également vu dans la sélection de Mathilde Clauzet pour Noël. Voici ce que l’on trouve sur la page de dédicace : “Inutile d’adhérer à WITCH. Si vous êtes une femme et que vous osez regarder à l’intérieur de vous même, alors vous êtes une sorcière.” (Manifeste de WITCH, Women’s International Terrorist Conspiracy from Hell, New York, 1968). Bienvenue au royaume des sorcières, de leur histoire et leur pouvoir ; figures longtemps persécutées par les hommes que les femmes se sont aujourd’hui réappropriées.

Voici un dernier ouvrage, récent, donnant du grain à moudre sur les mouvements de pensée et de censure : Génération offensée: De la police de la culture à la police de la pensée de Caroline Fourest, journaliste chez Charlie Hebdo (2020). Caroline Fourest interroge les limites de la censure, qui est parfois exercée excessivement chez la jeune génération, sous couvert du respect de l’autre. Plus largement, on pourrait également appliquer sa réflexion à la mode éthique et responsable : censurer, interdire un certain nombre de façons de faire aux marques doit-il signifier ne plus créer ?

Les ouvrages fictionnels

Pour renouer avec la lecture, particulièrement en temps de confinement, nous ne pouvons pas ne pas vous proposer de fictions. Voici des pistes éclectiques avec des atmosphères différentes. Si vous être cloîtré.e dans un mince appartement, vous pouvez lire Corniche Kennedy de Maylis de Kerangal, qui vous amène droit sous le soleil de Marseille. (Si vous ne voulez pas être dépité.e, lisez le livre mais ne regardez pas le film dispo sur Netflix, ou en tout cas ne le regardez pas avant d’avoir lu le livre, pour éviter toute déception cinématographique…) 

Si vous souhaitez vous échapper dans un monde mystique et rempli de suspens, le premier livre pour adulte de l’écrivain espagnol Carlos Ruiz Zafon, L’Ombre du Vent, paru en 2001, croise roman d’apprentissage, récit fantastique et tableau historique dans la Barcelone post Seconde Guerre Mondiale. 

Enfin, La Terre Qui Penche de Caroline Martinez (2015) offre un récit à deux voix, poétique, alternant entre une enfant partie à douze ans, en 1361, racontant son présent, et sa vieille âme, consciente après les siècles, qui partage sa tombe et peine à se remémorer sa vie d’antan. L’écriture de Caroline Martinez, sensuelle, permet au lecteur son vagabondage.

Les ouvrages de mode

Comment ne pas finir en beauté si ce n’est en vous dénichant des ouvrages de mode ? Voici nos recommandations littéraires orientées mode : histoire, phénomènes de mode, et évidemment mode éthique et responsable

Pour comprendre une industrie capitaliste de masse qui s’est structurée au XIXème siècle, un grand classique est à s’approprier : Au Bonheur des Dames d’Emile Zola (1882). C’est en effet avec l’apparition des grands magasins, qui est narrée dans cet ouvrage, que la mode passe de la confection (sur mesure), au prêt-à-porter. À travers les lignes des romans naturalistes du XIX, il s’agit finalement d’un point de pivot dans le monde de la mode : la mise en place d’un système que nous mettons aujourd’hui en cause. 

Les seconds ouvrages que nous recommandons, au pluriel, sont les numéros Modes Pratiques, à vocation scientifique, rassemblant différents chercheurs (historiens, sociologues, anthropologues…) sur une thématique sociétale, appliquée au domaine de la mode : “normes et transgressions”, “sans la mode”, “saisons”. De quoi obtenir les grilles de lecture d’une industrie créative largement impactée par des phénomènes sociaux ! Pour voir un autre article de The Alleah sur la mode en tant que phénomène social :  Peut-on se passer de mode ? 

Enfin, pour les bilinguistes, voici un ouvrage récent et complet sur les conséquences de la fast fashion, et surtout l’avenir du vêtement, et de quelle manière nous pouvons agir à différentes échelles. Dana Thomas, journaliste et écrivaine de mode, a publié en septembre 2019 Fashionopolis : The price of fast fashion and the future of clothes. L’ouvrage est disponible en version e-book sur le site de la Fnac ! 

Suite à toutes ces recommandations littéraires, en voici deux dernières, qui sont de l’ordre pratico-essentiel. En ces temps inédits, et extrêmement éprouvants pour les petits commerçants, voici le site des librairies indépendantes, qui ne peuvent malheureusement actuellement plus livrer, mais qui auront besoin de votre soutien une fois la période de quarantaine assouplie : Editions de la Découverte

Parallèlement, pour pouvoir vous procurer de nouvelles lectures, rendez-vous sur le site des éditions La Découverte qui ont digitalisé l’accès à leurs ouvrages.

Vous avez des recommandations de lecture pour vaincre la période de confinement ? N’hésitez pas à nous les partager en commentaires, mails ou sur nos réseaux sociaux !