Slow fashion et feminisme : 10 podcasts à découvrir ASAP
2020-10-16

Slow fashion et feminisme : 10 podcasts à découvrir ASAP

18h, sortie des bureaux, les talons claquent sur le trottoir et les bouches de métro se remplissent. Quelle meilleure manière de passer le temps que de se couper du wagon en se branchant sur un podcast ? The Alleah vous a préparé une sélection d’épisodes à la fois sur le thème de la mode éco-responsable, mais également sur le thème du féminisme. En réalité, vous allez vite le comprendre, les deux sont absolument liés.

Slow fashion

Nouveau Modèle est le podcast créé et animé par Chloé Cohen depuis l’automne 2018. Chloé a imaginé son podcast exclusivement autour du thème de l’éco-responsabilité dans l’industrie de la mode, ainsi qu’autour du féminisme puisque toutes ses invitées sont des femmes. L’objectif est de mettre en avant des initiatives, qu’elles soient individuelles, au sein d’un groupe ou d’une entreprise, avec des personnalités agissant pour bouger les lignes de l’industrie textile, de l’habillement et du luxe. Nouveau Modèle illustre très bien, par la diversité des parcours des invitées et de leurs combats, le spectre complet de toutes les problématiques environnementale inhérentes à cette industrie (éthique de travail, inclusivité et égalité, sourcing des matières, savoir-faire français, délocalisations/relocalisations…). Pour le moral, et à l’inverse de la majorité des médias, Chloé nous propose aussi la rubrique « Les bonnes nouvelles », à écouter sans modération.

Nouveau Modèle

L’Institut Français de la Mode propose différents podcasts autour de la création de mode, qui traitent majoritairement de la création, de l’art, d’histoire et de management au sein de l’industrie, mais également de la question environnementale : 

Un reportage sous format audio a également été diffusé en Septembre par Radio France Internationale sur un bassin textile particulier : “Les Hauts-de-France, laboratoire d’une industrie textile éco-responsable”. On nous présente différents acteurs et initiatives qui sont aujourd’hui mises en place dans cette région historique de création textile, avec le rôle de villes comme Roubaix, figure de proue de mode éco-responsable de la région. Les Hauts-de-France sont notamment connus pour l’édition et la production de textiles commandés par les maisons de couture, ils sont, plus spécifiquement, spécialisés dans la dentelle et les broderies, et il y a de nombreux savoir-faire à préserver.

Sur la question entrepreneuriale, Adrien Garcia, qui est aussi le co-fondateur de la marque RÉUNI, invite à son micro d’Entreprendre dans la mode des acteurs de l’industrie qui ont monté leurs propres projets, marques, ou gèrent des carrières de freelance. Tous les projets présentés ne sont donc pas centrés autour de l’éco-responsabilité, car il s’agit d’une analyse entrepreneuriale, mais la rubrique Movers and Shakers met en avant des initiatives éthiques et durables. The Alleah a d’ailleurs eu le plaisir d’être interviewé par Adrien dans l’épisode #18 de la rubrique.

Nous y trouvons, entre autres, une discussion sur les microfibres textiles et leur impact sur la pollution des océans, un échange sur les labels et le principe de transparence, ou encore des invité.e.s comme Chloé Cohen que nous avons présentée plus haut et la co-fondatrice de We Dress Fair.

Pour celles et ceux qui s’intéressent plus précisément aux principes de l’économie circulaire (qui peut être le business model d’initiatives de mode responsable), il existe le podcast Activer l’Économie Circulaire. Plusieurs thèmes sont invoqués : l’auto-financement, le pair à pair, la démocratisation, la résilience, le leadership ; et ces réflexions portent sur plusieurs industries, dont l’industrie alimentaire et l’industrie de la tech. En termes de slow fashion, Elsa Monségur explique dans un épisode le montage de La Textilerie dont elle est la co-fondatrice : “Comment passer de la fast fashion à l’économie circulaire ?”.

Les couilles sur la table
Féminisme

Concernant le féminisme, il existe beaucoup de podcasts engagés qui ont leur propre manière de documenter, d’instruire et de débattre. 

Quoi de meuf, produit par Nouvelles Écoutes, propose des discussions intersectionnelles et intergénérationnelles sur la pop culture où l’on discute notamment des créations contemporaines : un épisode sur la série I May Destroy You de Michaela Cohen traitant du viol et de la reconstruction, un épisode sur le livre La Rose la plus rouge s’épanouit de Liv Strömquist, ou encore en référence à Adèle Haenel et Roman Polanski : “Faut-il séparer l’artiste de l’oeuvre ?”. Des podcasts très enrichissants qui traitent le féminisme par le biais de la pop culture.

La Poudre, produit également par Nouvelles Écoutes, interview des personnalités : militant.e.s, artistes, écrivain.e.s, chercheur.e.s. Parmi des conversations avec Yseult, Assa Traoré, Cécile Duflot, on en trouve aussi traduites en anglais avec Anne Hidalgo, Mona Chollet, Gloria Steinem. On a même le plaisir de retrouver sur le plateau de La Poudre un épisode bonus en compagnie de Fashion Revolution

Yesss témoigne des warriors qui ne se sont pas laissées faire, ont répliqué et élevé leurs voix dans toutes sortes de contextes : #1 Warriors de l’espace public, #2 Warriors au travail, #3 Warriors en famille, #21 Warriors et bricolage. Yesss revient sur les victoires de femmes ordinaires qui se battent au quotidien contre les injonctions, les injustices, les violences. 

Les couilles sur la table propose une démarche intéressante puisque Victoire Tuaillon donne le micro aussi aux hommes, et aborde le féminisme et l’égalité homme/femme indirectement par le prisme des masculinités. Les thèmes traités sont variés et nous donnent à voir un autre point de vue du féminisme à travers le regard des hommes : “À la recherche des nouveaux pères”, “Male gaze, ce que voient les hommes” ou encore “Les masculinités asiatiques”. On y trouve aussi plusieurs discussions avec Virginies Despentes. 

En anglais

Pour les dernières recommandations, non des moindres, la rédac a effectué une petite sélection à destination des anglophiles. Tout d’abord, comme mentionné rapidement plus haut, certains épisodes de La Poudre sont diffusés en anglais sur le thème du féminisme.

Sur la slow fashion, Conscious Chatter explore les différentes épaisseurs de l’écosystème à travers plusieurs catégories : fashion activism, reuse, industry insiders, style, show archive. Samata Pattinson, CEO de Red Carpet Green Dress y est invitée (nous l’avions mentionnée la semaine dernière dans l’article sur le lancement de la plateforme de seconde main de Levi’s). Dans l’épisode 187, le micro de Conscious Chatter invite Dana Thomas, la journaliste de mode et auteure qui a écrit le très célèbre Fashionopolis : The Price of Fast Fashion and the Future of Clothes

Enfin, la plateforme média The Wardrobe Crisis propose un magazine en ligne, des livres mais aussi des podcasts sur la mode éthique et durable. Les activistes d’Extinction Rebellion (“No Fashion on a Dead Planet”) Sara Arnold, Will Skeaping et Clare Farrell y prennent le micro tout autant que le couple fondateur de la marque danoise tendance Ganni

Voici de quoi vous occupez durant un second confinement (rire jaune). Plus sérieusement, ces sujets étant tous complexes et entrecroisés, l’intersection de ces différents podcasts vous donnera une vision globale des débats contemporains et une manière concrète de vous situer et, nous l’espérons, d’agir. Don’t forget : you are what you listen to! 

Conscious Chatter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *